Retrouver son axe, quelle aventure !

« Quelle aventure, saperlipopette !  »  aurait dit ma chère grand mère pour confirmer combien vivre peut-être une aventure intense.

Oui, c’est peu comme cela que je vois ces années 2016 et 2017 ! De sacrées années qui viennent déranger, secouer et faire apparaître encore un peu plus clairement là où je n’étais pas vraiment moi-même, là où je n’avais pas posé clairement mes limites, là où j’ai voulu être acceptée au lieu de m’accepter, là où j’ai essayé de faire baisser la grandeur de mes rêves pour être plus raisonnable, modeste et altruiste.

Des années pour retrouver son axe, faire le point sur soi: qui suis je aujourd’hui ? Et ensuite remettre son quotidien en ordre pour qu’il redevienne vivant, nourrissant.

Où ais-je envie d’aller ? Enfin surtout avec quelles valeurs ais-je envie de vivre au quotidien ?

C’est surtout cette question finalement que la Vie m’invite à me poser. Pour ensuite me présenter les évènements en concordance avec mes choix.

Je commence de plus en plus à comprendre en profondeur, pas seulement au niveau  » intellectuel » mais aussi dans ma chair, dans mon âme, ce que cela veut vraiment dire « nos choix créent nos moments futurs ». Cela m’a éprouvé, et continue encore de m’éprouver…

Et pourtant, un jour après l’autre, cela devient comme une évidence de me relier le matin à mon Coeur, à mon Esprit mais aussi à l’intelligence de la Vie:

Aujourd’hui je fais le choix de faire mon mieux dans le respect de moi même au maximum pour répondre à quel besoin chez moi ?

Qu’est ce qui a besoin en moi d’être aligné entre mon besoin profond et mes actions/propos pour que je sois en paix, contente de ma journée (même si encore une fois, les évènements ne se déroulent pas comme l’aurait voulu mon ingénieux mental… ) ?

C’est une de mes questions essentielles pour revenir vers moi quand j’ai le sentiment d’être perdue ou de patauger dans un quotidien qui ne me correspond pas ( ou plus ).

Aujourd’hui le monde extérieur se sert du développement personnel, de cette fameuse loi d’abondance et de la spiritualité pour nous tenter de continuer un peu beaucoup à contrôler nos vies, à atteindre le meilleur, l’extraordinaire, la rareté .. Mais pourtant je suis persuadée que c’est en se contentant et en appréciant la notion de sufffisance ( qui nous convient chacun selon ses propres critères) que nous pouvons être plus souvent et plus pleinement heureux et en paix dans sa tête.

Ce qui ne veut pas dire, ne pas chercher à se dépasser ou rester dans sa zone de confort ou ne pas avoir de rêves audacieux. Ce n’est pas cela que j’exprime. Ce que je veux dire, c’est simplement accepter notre humanité: Faire notre job de présence et d’amour auprès de soi: avec nos pensées, nos besoins, nos émotions, nos intuitions. Faire de notre mieux pour nous engager à suivre nos élans, nos valeurs au quotidien en osant nous positionner, nous rendre visible, nous exprimer. Faire de son mieux pour réaliser et vivre nos élans-rêves, y persévérer mais point. Laissons à la Vie faire le reste: Nous amener là où nous avons besoin d’aller et de vivre pour grandir…

Je perds mon axe, je perds mon orientation, je perds mon chemin quand je refuse une réalité d’élan en moi ou quand je refuse une réalité de situation … Je crois savoir ce qui me rendrais vraiment heureuse, épanouie, sereine … et pourtant non pas sur la durée ou en profondeur..

Peu importe, car bien sur, toute expérience aide à avancer, à mieux se connaître et à engranger de la maturité pour choisir autrement les prochaines fois. Mais si on peut passer par un chemin moins éprouvant par moment, c’est bien aussi non ?

Je le constate régulièrement, plus je m’occupe de mes pensées, de mes besoins profonds, sans chercher à connaître ma destination, mon atterrissage futur, plus je peux être davantage présente et vraie dans mon présent et davantage je suis sereine. Même si pourtant, en apparence ce que je vis est complètement instable… 

Mais cela amène à savoir écouter et accepter ce qui est là en nous.. On entend mais bien souvent on ne veut pas écouter..  Et on ne veut pas voir la réalité de ce qui est là devant nous..  Mais ça c’est encore un autre sacré sujet  ! 

Toute une mission chaque jour de faire de son mieux en s’écoutant, en restant en lien avec nos valeurs qui nous tiennent à cœur d’incarner vraiment ! Car cela amène à lâcher nos certitudes, nos conclusions, notre personnalité bien pensante bien convenant.. Et à rencontrer nos peurs profondes, nos plaies pas encore totalement guéries ..

On est dans la Vie … Inconfortable souvent certes mais intense … Alors finalement c’est peut-être là aussi où nous sentons notre existence, notre vivance, notre complétude …

Non, vous ne trouvez pas ?

 

Avec bienveillance et soutien,

http___signatures.mylivesignature.com_54493_243_E1F3CD8CF2F4522298B7B77F487A1C7A

 

Pour lire d’autres articles, c’est par ici.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer